une oensée pour la liberté d'expression..

Publié le par chriscraft_

 Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas social-démocrate.
Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas syndicaliste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les catholiques
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas catholique.
Lorsqu'ils sont venus
chercher les juifs
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas juif.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester. »

Publié dans La mante lit parfois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

oursonne libre 15/03/2009 17:30

et c'est ainsi que la liberte d'expression est mortebises

Serge 14/03/2009 20:05

À ne jamais rien dire ou à ne pas prendre de décision, il est assuré qu'un jour ou l'autre nous serons bien seuls. Qu'elle bien belle réflexion dérangeante à souhait, mais oh combien véridique.

chtinoeil 14/03/2009 13:06

Excellente réflexion, ca laisse ...j'me sens mal tout d'un coup.

Djemaa Pascal 14/03/2009 09:13

Bonjour, je te remercie de tes visites! Kis, Pascal.

Linda & Picasso ::0079::0071:: 14/03/2009 08:04



et en ce jour de soleil matinal des dictons du mois de mars, mois du printemps!
En mars, les vaches au pré, Si ce n'est pour manger, C'est pour s'y gratter.
Quand mars entre comme un mouton, Il sort comme un lion.