« Cher Mozart

Publié le par chriscraft_

L’autre soir, j’ai rencontré un savant paléontologue qui avait eu l’occasion d’examiner ton crâne. Une fois qu’il m’eut convaincu que c’était vraiment le tien, retiré de la fosse commune et conservé pieusement depuis des siècles, son identité ayant été confirmée par des analyses d’ADN, je demandai avec curiosité :

 

-Alors, qu’a-t-il de différent, le cerveau de Mozart ?

 

-Rien de spécial à dire sur son cerveau. En revanche…non, je vais vous choquer…

 

-Si, dites.

 

-Non, ça ne va pas vous plaire…

 

-Dites.

 

-Eh bien, si vous aviez vu l’état de ses dents…une catastrophe !

 

Dans les minutes qui suivirent, je me suis isolé pour songer à toi. Non, je n’étais pas choqué : j’éprouvais le vertige.

 

Commenter cet article

Jim 25/06/2009 12:42

Hihihi! Vu sous cet angle! .Mais en même temps, ce n'est pas étonnant à l'époque où il a vécu, et comme il ne chantait pas, ça ne se voyait pas